Notre Ordre

Notre Ordre se présente  sans « gourous » ni « Maîtres ». Les aînés, forts de leur expérience, aident les nouveaux frères et sœurs à acquérir leur liberté par la maîtrise de leur mental, la pratique de lʼaltruisme, de la fraternité et de l’acquisition d’une dimension spirituelle élargie.   

La tradition la plus ancienne de la chevalerie occidentale reconnaît en Marie, la Dame par excellence des Chevaliers, et en lʼArchange Michel, Prince des Anges, vainqueur du dragon, leur noble modèle et le Grand Maître céleste de toute chevalerie, pour le service du Christ-Roi.

 Le Chevalier se situe  entre le domaine de l’action et celui de la contemplation, entre le temporel et le spirituel, il est à la fois veilleur et gardien. Il vise à édifier et à restaurer la conscience divine, cette lumière intérieure, par l’effacement de toute diversion mondaine et par le dépouillement du « vieil homme ».

Le principe de la Quête du Chevalier est simple. Il s’agit de descendre en soi, comme pour partir en voyage, puis d’être témoin de découvertes, d’apprentissages, de savoir et de connaissances.

Le Chevalier s’affronte lui-même sur les trois plans, physique, mental et spirituel, d’où le symbolisme « des Trois Épées », l’épée étant le symbole du combat intérieur. Le modèle que nous suivons est celui de l’Unité, rapportée à notre raison. Notre intelligence humaine, nous porte à rompre en apparence avec elle-même.

Ainsi notre démarche initiatique et mystique, loin de dégrader notre propre Unité, nous met en condition de nous fondre avec l’Unité. Le Chevalier ouvre la voie, montre ce qui est possible pour que chacun soit en mesure de suivre son modèle.

L’enseignement de notre Ordre s’appuie sur l’enseignement du Liber Mundi, appelé simplement LIVRE M. Le LIVRE M se divise en quatre axes qui sont enseignés au fur et à mesure de la progression du frère ou de la sœur.